Chino

Mode d’emploi…

Le chino… il te donne donne tantôt un look d’exploratrice sexy… tantôt un air de Blair Waldorf.

Incontournable intemporel,  sobre et chic, il est une alternative casual et preppy au jean.

 

C’est quoi un chino ?

Le chino est une pantalon en toile, à l’origine sans pinces (mais qui en a gagné depuis) avec deux poches à l’avant et deux poches à l’arrière.

Ce pantalon était initialement porté par les hommes et faisait partie de l’uniforme militaire des soldats britanniques postés en Inde au 19ème.

Il ne faut pas confondre le chino avec le pantalon carotte à la matière fluide et à la taille haute ni avec les pantalons treillis ou cargo qui ont des poches sur les cotés.

Comment bien choisir ton chino ?

La matière

Idéalement ton chino sera en 100% coton « sergé ».

C’est quoi le sergé ?

C’est un type de tissage (ou plutôt une armature). Ce tissage est le plus simple et le plus ancien des tissages.

Il offre solidité et résistance au tissu.

Un tissu en sergé de coton se reconnait par les cotes obliques qu’il présente sur l’endroit et par le fait qu’il soit uni sur l’envers.

La coupe

La bonne nouvelle du jour, c’est que le chino convient à tous les types de silhouettes… à condition de choisir coupe adaptée.

À la base, le chino classique a une coupe tapered, c’est à dire assez large aux cuisses et resserrée au niveau des mollets.

Des variantes sont apparues avec sa démocratisation : la coupe droite ou la coupe slim.

 

Je te recommande de partir sur un modèle plutôt fitté (donc proche d’une coupe slim), près du corps sans être moulant, ce sera le plus facile à porter.

Si tu optes pour le modèle tapered ou droit qui seront plus amples,  il faudra insister sur les pièces féminines dans ta tenue pour ne pas avoir une allure trop masculine.

Quoiqu’il en soit, le secret du chino c’est d’essayer  !

Ne décrète pas après deux modèles que le chino n’est pas pour toi !

Multiplie les essais en variant les types de coupes jusqu’à trouver la bonne.

 

Quel chino pour ta silhouette ?

Le chino sera parfait pour les silhouettes en X et en 8 car il n’alourdit pas la silhouette et vient naturellement renforcer l’équilibre entre la largeur des épaules et celle des hanches.

Souligne ta taille avec une ceinture fine.

Il est l’allié des silhouettes en A mais aussi des rondeurs car sa coupe vient flouter le bas du corps.

Le chino convient bien aux brindilles en I car il apporte du volume.

Il rééquilibre la silhouette en V, en apportant du volume sur le bas du corps.

Le chino convient aux silhouettes en H à condition de féminiser la tenue.

La couleur

Initialement, le chino était beige ou kaki.

Ce sont les modèles les plus classiques.

Je te recommande d’en avoir un dans l’une de ces deux couleurs.

Ensuite il y a les autres couleurs neutres, dont le classique noir qui permet de composer des tenues qui conviendront bien pour le soir ou pour des tenues plus habillées (avec un caraco et un blazer par exemple) puis le bleu marine pour les looks preppy.

 

Si tu as complètement craqué sur le chino, tu pourras aussi oser un modèle pastel en été (rose, bleu layette ou vert d’eau) et pourquoi pas un rouge brique ou jaune moutarde en automne.

Le chino se décline  maintenant dans de nombreuses couleurs… ose la couleur pour un style pointu !

13 Chino Sandy Beige Reiko

Reiko

Les détails

Vérifie que le zip est de qualité est qu’il se ferme bien jusqu’en haut.

Rien de plus agaçant qu’une braguette qui s’ouvre toute seule.

Le petite détail chic en plus c’est le …

LA SUITE DE CET ARTICLE

  • Les marques chouchou pour des chino super bien coupés !
  • Comment porter ton chino avec style : avec quel haut, quelles chaussures, quelles vestes, et quels accessoires l’associer pour des looks qui ont vraiment du style
  • Mix & match : 22 idées de tenues et un PDF à télécharger pour te dépanner les matins de panne d’idées !
  • Inspirations Pinterest : toutes les idées de tenues trop canons pour porter ton chino avec un max de style !

Retrouve cet article complet dans l’encyclopédie de la garde-robe « Les pièces du dressing : mode d’emploi »

Crédit photo entête de l’article :
Massimo Dutti