Pull en maille (femme) : comment bien le choisir et le porter avec style !

Au coeur de l’hiver, on a qu’une seule envie le matin c’est de se lover dans un gros pull tout doux qui nous enveloppe de chaleur et de douceur… Et pourtant nombre d’entre nous ont été marquées au fer blanc par le pull qui pique de notre enfance; ce pull coloré voire bariolé, ennemi absolu de notre style pré-adolescent, que les Mamans insistaient pour nous enfiler tout l’hiver !

Pour celles qui seraient encore traumatisées, je vous assure qu’il est loin le temps du pull en laine qui gratte ou du gilet façon Deschiens… Le pull version 2019 allie confort et style ! Fidèle à cette tendance du style « confortable et facile à vivre » qui est entrain de s’installer durablement dans le paysage modesque international, cet hiver le pull est partout ! Je ne te parle pas ici du pull en cachemire mais bien du pull en laine à grosse maille, vestige des années 80. « Ton tricot », comme disait Mémé.

Comment bien choisir ton pull à grosse maille

La matière

Les pulls à grosse maille sont généralement dans un mélange de laines qui vont chacune apporter certaines qualités.

Très rarement en 100% laine, ils contiennent souvent une petite partie au moins de synthétique (acrylique généralement), ce qui n’est pas complètement rédhibitoire en soi. La matière synthétique va apporter de la douceur et de la tenue.

Mais attention plus cette part d’acrylique sera importante, moins le pull sera de qualité. Une part de synthétique supérieure à 25 ou 30% fera feutrer ton pull dès le premier lavage et lui donnera un aspect cheap.

Et puis, n’oublie pas que seule la laine tient chaud. Le synthétique n’apporte pas de confort thermique et fait transpirer car ce n’est pas une matière « respirante ».

 

Petit rappel sur les qualités de laines 

  • laine “woolmark” : c’est le label des laines de première qualité issue de la tonte d’animaux sains et vivants,
  • laine avec le label “pure laine vierge” : ce sont des laines auxquelles on a ajouté au maximum 7% d’autres fibres. Ces laines ne sont pas traitées et conservent leurs petites écailles qui piquent. Elles nous rappellent les pulls qui piquent de notre enfance.
  • laine avec label “100% laine” ou “pure laine“ : concerne des laines de qualité inférieure aux précédentes ou des laines recyclées.

 

Les différents types de laine 

 

Laine d’agneau
  • lambswool : aux fibres courtes, très douce, moins épaisse et donc plus confortable
  • laine vierge d’agneau : au toucher moelleux, extrêmement chaude, plus épaisse et donc plus résistante. Cette laine a tendance à piquer.
  • merinos : confortable, élastique et résistante. Plus fine que les deux autres laines de mouton, elle ne pique pas et ne gratte pas.

 Laine d’alpaga

C’est une laine précieuse qui apporte de la douceur et de la résistance.

Cachemire

C’est une laine précieuse, elle aussi, qui va apporter une grande douceur dans un mélange.

Il est rare de trouver un pull à grosses mailles en  100% cachemire ou alors il sera carrément hors de prix.

Mohair et le kid mohair

C’est une chèvre turque qui permet d’obtenir la laine mohair. On appelle « kid mohair », la mohair issue de jeunes chèvres.

Cette laine apporte de la chaleur, de la légèreté et de la tenue  même dans une maille très lâche et aérée.

Personnellement, c’est une laine avec laquelle j’ai du mal (sauf quand elle est présente en faible quantité). Je suis trop sensible et je trouve qu’elle pique et en plus, elle a tendance a perdre de la fibre et à en laisser sur tous les manteaux, donc j’évite. Mais c’est un point de vue perso. Certaines l’apprécient beaucoup !

Angora

C’est une laine issue du lapin angora, mais parfois aussi du yack ou du mouton angora.
Elle est récoltée par tonte ou épilation au peigne.
Moins aérée que le mohair, c’est une laine noble, qui tient chaud mais qui perd également ses poils. Le cauchemar des manteaux ou du pantalon noir !

 

De manière générale, méfie-toi d’un pull très doux qui ne contiendrait pas de baby alpaga, de cachemire ou d’angora. C’est le signe que la matière a subi de nombreux traitements pour être adoucie et qu’elle va se détériorer rapidement.

Ce qu’il faut donc retenir, c’est de privilégier un pull contenant un maximum de laine mais qui soit en plus très doux et agréable à porter.

C’est un pull dans lequel tu dois prendre du plaisir à t’y emmitoufler. Ça ne devrait jamais être une corvée de porter un pull en laine.

On fuit évidemment les pulls de la fast-fashion. Et c’est dur … parce qu’on te bombarde sur les réseaux sociaux ! Mais dis-toi bien que ces pulls vont très mal vieillir et surtout, ils ne tiennent pas chaud !

Opte pour un pull d’une grande douceur. S’il y a un doute, il n’y a pas de doute comme on dit !

Le maillage doit être large et aérien.

Évite les maillages serrés qui vont alourdir ta silhouette. Sauf si c’est pour les grands froids, car un maillage plus serré tient plus chaud.

La conception 

Comment choisir et porter un trench pour femme

Ba&Sh

Ce qui justifie les grands écarts de prix entre les pulls c’est évidemment la qualité de la matière mais aussi la manière dont il est conçu.

On distingue :

  • Le coupé cousu qui consiste à découper les différentes parties du pull dans un grand pan de tricot puis à en coudre le bout pour ne pas qu’il file puis à coudre les différentes parties ensemble pour confectionner le pull.
  • Le fully-fashioned consiste à tricoter chaque pièce du pull conformément à la coupe qui est prévue. les bouts n’ont pas besoin d’être cousus, il sont diminués quand c’est nécessaire.Le fully-fashioned est évidemment beaucoup plus cher à produire. Pour cette raison, la plupart des pulls en grosse maille   sont aujourd’hui en coupé-cousu.

La coupe

La tendance est à la coupe ample et confortable.

Si tu es petite, ne pars pas sur un pull trop oversize qui va t’engloutir. Tu peux rester sur un pull loose qui suit les formes sans être moulant.

Au niveau de la longueur, tu auras le choix entre :

  • le pull crop 

Il a l’avantage de ne pas créer de surépaisseur lorsqu’il est porté rentré dans un pantalon ou une jupe.

Si tu veux le porter tel quel (sur le pantalon ou la jupe), sache qu’il suffit de glisser un top long ou un body en dessous pour plus de confort.

Il apporte un coté plus féminin.

C’est le modèle qu’il te faut si tu es menue.

  • le pull long

C’est le plus classique. Il termine au dessus des fesses.

  • le pull maxi

Tu pourras le porter en guise de robe pull avec des collants opaques ou épais et des cuissardes par exemple.

Le col

Tu auras le choix entre le col V, le col bateau, le col rond, le col boule, le col roulé etc.

Attention, si tu es en V ou que tu as le buste ou la poitrine développée, privilégie le col en V, ou un col bateau et une coupe bien loose. Le col montant ou un ras du cou va emprisonner ton buste et t’engoncer.

Les manches

La tendance est aux manches extra larges.

Fais attention aux emmanchures tout de même. Si elles sont trop larges (ou qu’elles sont munies de gros pompons, comme on a pu le voir) tu auras des difficultés à porter ton pull sous un manteau (ne parlons même pas d’un blouson en cuir).

Et ça, avoue que c’est plutôt ballot en hiver.

La couleur

Comment choisir et porter un trench pour femme

Pull Marylin Gerard Darel

Plusieurs options selon ta situation et ton intention !

S’il s’agit de ton unique pull à grosse maille, je te  recommande vraiment une couleur …

Pour lire les 2354 mots de cet article, il faut être Membre Premium❤️.

La suite de cet article :

  • Comment bien choisir ton pull en maille: matière, coupe, longueur, taille, couleur, finitions, 
  • Les marques chouchou,
  • Comment bien porter ton pull en maille : avec quels pantalons, jupes, quelles vestes, quelles chaussures, quels accessoires,
  • Mix and match : 22 idées de tenues sous forme de PDF à télécharger,
  • Inspirations Pinterest : toutes les idées de tenues streetstyle pour bien porter ton pull en maille !

Deviens Membre Premium ❤️ !

Et accède immédiatement à TOUS les articles du site et à de nombreux avantages (sans aucun engagement) :

Tu veux découvrir des articles en accès gratuit ?

3 Commentaires

  1. Sophie

    Ah ça donne envie de s’emmitoufler malgré la chaleur ambiante. D’autant que je crois avoir trouvé le gros pull idéal, qui ne grossit pas. J’attends quelque promotion et je saute dessus 😊. C’est vrai que je suis devenue assez attentive aux matières grâce à toi Cindy.

    Réponse
  2. Saliha

    Merci beaucoup pour cet article qui m´a beaucoup aidé à choisir des pulls, hier pour ma journée achat soldes…..du grosse maille (chez Karen Milen soldé à 60%) au pull cachemire de chez Princess Tam Tam que tu nous conseilles.
    Merci encore pour tout le temps consacré pour nous éclairer !!!

    Réponse
  3. Chantal S

    Ah moi aussi j’ai connu le calvaire du pull qui gratte !!
    Ma mère tricotait comme une dingue tous les étés pour ces 5 enfants avec des lots de laine en solde !!!
    Le cauchemard quand on la voyait attaquer un nouveau pull, qu’on demandait « c’est pour qui ? » et qu’on entendait « c’est pour toi » et les 4 autres qui soupiraient de soulagement !!
    Je me suis farcie des décennies de synthétiques jusqu’à la razzia de cachemires l’année dernière grâce à toi !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 astuces pour être stylée immédiatement ?

 

Ça te dit ?

Inscris-toi !

Je t'envoie ton ebook gratuit tout de suite !

Ta demande est enregistrée ! Rdv dans ta boite mail !