Bottes à talons bottiers : comment bien les choisir et comment le porter avec style !

Les bottes à talons bottiers…. elles nous ont accompagné au début des années 2000 et sont peu à peu tombées dans l’oubli, devenant même limite ringardes ! La mode étant un éternel recommencement, on a commencé à les revoir l’hiver dernier puis a assisté à leur retour en force cette saison. Ce retour sur le devant de la scène s’établit conjointement avec celui de la jupe midi plissée. En effet, les bottes à talons bottiers donnent une petite touche rétro sexy à nos jupes et robes midi ou longues mais peuvent aussi se porter sur un skinny. Ultra confortables, il serait dommage de s’en priver ! Voici comment bien les choisir et tous les conseils pour les porter avec style !

Mais d’abord c’est quoi des bottes à talons bottiers ?

C’est la botte classique avec une tige droite arrivant sous le genou et un talon plus ou moins épais (mais pas un talon aiguille).

Tu pourras opter pour le modèle plutôt court avec une tige arrivant à mi-mollet ou le modèle plus classique qui termine sous le genou.

Les bottes à talons bottiers sont les bottes qu’il te faut si tu as le mollet large !  Grâce à elles tu pourras porter des jupes et des robes tout l’hiver !

Les bottes à talons bottiers allongent incroyablement la jambe et apportent une touche très féminine à une tenue.

Bottes à talons bottiers : comment bien les choisir et comment le porter avec style !

CosmoParis

Bottes hauteur de tige sous le genou

Bottes à talons bottiers : comment bien les choisir et comment le porter avec style !

Minelli

Bottes hauteur de tige mi-mollet

Comment bien choisir tes bottes à talons bottiers

Choisis un modèle simple et sobre, si tu veux en faire un intemporel de ta garde-robe.

La matière

Évidemment, on opte pour des bottes en cuir, qu’il s’agisse d’un cuir lisse ou d’un nubuck.

Le cuir va se patiner avec le temps et bien entretenues, tu pourras garder tes bottes pendant des années car ce sont des intemporelles.

Au fil du temps, la patine leur donnera un petit coté vintage très appréciable.

Le cuir va se mouler sur ta jambe et ton pied, rendant les bottes très confortables.

Pour cela, on choisit un cuir souple et de bonne qualité.

Pour rappel, on distingue trois qualités différentes de cuir :

Une peau qui sort de la tannerie fait environ un centimètre d’épaisseur.

Cette épaisseur est ensuite découpée en tranches pour pouvoir être travaillée.

On obtient alors trois tranches :

 

La première couche de peau appelée “Cuir pleine fleur”

La “fleur” est la face externe de la peau, coté poil.

C’est la tranche la plus qualitative. Elle est imperméable, robuste et souple.

Elle n’est pas corrigée et laisse apparaitre le grain naturel du cuir. Elle est très douce et agréable au toucher.

 

“Cuir supérieur” et “cuir fleur corrigée”

C’est la partie de cuir “intermédiaire” située entre la “fleur” et la “croûte de cuir”.

Il s’agit d’un cuir épais et corrigé dont les aspérités auront été gommées par ponçage.

Ce cuir est de moins bonne qualité et moins robuste du fait du ponçage.

 

“Croûte de cuir”

C’est la tranche située du côté de la chair de l’animal.

Son aspect est plus grossier.

La croûte de cuir est souvent traitée, en étant vernie par exemple, pour obtenir un résultat plus esthétique.

Elle est aussi fréquemment transformée en cuir velours.

La croûte de cuir est beaucoup plus fragile et bien moins imperméable qu’un cuir pleine fleur.

Le manque de souplesse de ce cuir engendre un phénomène de craquèlement et les plis d’aisance marquent facilement.

Si tu veux de belles bottes que tu vas garder longtemps, opte pour un  « cuir pleine fleur » en finition aniline.
La finition aniline garantit un cuir naturellement beau dont le seul traitement consiste en une fine couche de protection transparente.

Le choix de l’espèce joue également un rôle :
Le cuir de veau est très souple et résistant. C’est le nec plus ultra pour tes bottes !

De manière générale, si le cuir est de bonne qualité, son grain sera régulier.

Il aura un aspect naturel et pas plastifié (signe qu’il aurait subit de nombreux traitements).

On fuit les cuirs avec des grosses veines apparentes.

Les semelles

Le top sera d’opter pour une semelle extérieure en cuir.

Vérifie sa solidité en la pliant vers l’extérieur. Le cuir ne devrait pas se friper.

Une semelle extérieure en cuir plus fine que sa cousine en caoutchouc ou en plastique, permet une démarche plus naturelle. Elle est aussi synonyme de confort car elle va s’adapter à la forme de ton pied.

Respirante, elle permet aussi une meilleure évacuation de la transpiration.

Mais elle a pour inconvénient d’être plus fragile qu’une semelle en gomme.

Pour la préserver au maximum, fais poser des patins en caoutchouc de type “crèpes” plus souples que les patins en plastique dur qui pourraient rigidifier tes bottes et te faire perdre les bénéfices de la semelle en cuir.

Idéalement, pour une longévité maximale, la semelle extérieure est cousue et non collée.

Pour vérifier que la semelle extérieure est cousue (et qu’elle n’a pas juste un « aspect cousu »), glisse ta main à l’intérieur de la botte pour sentir la couture

Pour la semelle  intérieur, on ne transige pas et on la choisit obligatoirement en cuir ! Le confort thermique est inégalable.

Le talon

Le talon bottier est large, ce qui en fait une chaussure stable et confortable.

Du coup, tu peux facilement monter jusqu’à 9 ou 10 cm de talon sans perdre en confort.

Opte pour une botte avec un joli talon en cuir.

La tige

Elle est droite, longueur au mollet ou sous le genou.

Opte pour une tige large qui ne comprime pas le mollet, c’est plus actuel.

Tu auras aussi le choix, actuellement, sur certains modèles d’une tige réglable pouvant se porter plus ou moins  plissée. Cela contribue aussi à donner un coté vintage à tes bottes. Ici chez Stuart Weitzmann :

Bottes à talons bottiers : comment bien les choisir et comment le porter avec style !

Stuart Weitzmann 

La couleur

Bottes à talons bottiers : comment bien les choisir et comment le porter avec style !

Bottes Sandie Jerôme Dreyfuss

Oublie le noir et pars sur une couleur neutre :  camel, bordeaux, bleu marine, beige, taupe, gris etc.

Cela donnera plus de caractère à tes tenues, apportera de la lumière à tes tenues hivernales et mettra en valeur tes monochromes noirs (tenues avec une petite robe noire, une jupe noire, un skinny noir par exemple).

Tu peux aussi partir sur une couleur ayant plus de caractère comme le rouge, un vert sapin, un bleu canard comme ce superbe modèle Sandy de chez Jerome Dreyfuss. C’est un pari plus audacieux sur la durée, mais là aussi on croise les doigts sur un coté « vintage ».

Si tu optes pour une de ces couleurs plus franche, je te conseille de choisir un …

Pour lire les 2354 mots de cet article, il faut être Membre Premium❤️.

La suite de cet article :

  • Comment bien choisir tes bottes à talons bottiers : matière, coupe, talon, taille, couleur, finitions, 
  • Les marques chouchou,
  • Comment bien porter tes bottes à talons bottiers : avec quels hauts, quels pantalons, jupes ou robes, quelles vestes, quels accessoires,
  • Mix and match : 22 idées de tenues sous forme de PDF à télécharger,
  • Inspirations Pinterest : toutes les idées de tenues streetstyle pour bien porter tes bottes à talons bottiers !

Deviens Membre Premium ❤️ !
Et accède immédiatement à TOUS les articles du site et à de nombreux avantages (sans aucun engagement) :

7 Commentaires

  1. flam07

    Elles sont très belles les bottes Bobbies en rouge ! par contre difficile à assortir je pense.
    Je n’ai que des bottes noires qui moulent le mollet…donc plus tendance.
    Je pense qu’il vaut mieux que je m’oriente vers des bottes de couleur neutre.

    Réponse
    • Cindy Toscano

      Bonjour Roxane !

      J’étais passée à coté, je les trouve superbes ! Surtout les vert sapins et les rouges ❤️.
      Le talon est bien, la tige est large et il y a une tirette ?

      Réponse
  2. Sophie

    Bel article, merci Cindy, ça me donne des idées. J’en ai achetées l’an dernier sur une envie subite en me rappelant les séries des 80’s de mon enfance ?. J’aime beaucoup l’allure qu’elles donnent. Mais la hauteur de talon me fait mal à la plante des pieds et comme elles n’ont pas de fermeture éclair c’est super dur à retirer. Autant dire que je ne les mets pas tous les jours ?.

    Réponse
    • Cindy Toscano

      Ah oui ça craint ça !
      Des bottes ça devrait être super confortable…

      Perso je privilégie le talon bien large et de préférence une petite plateforme…

      Et cette histoire de bottes sans fermetures éclair ?! Un truc de dingue ! L’autre jour ma meilleure copine de la vie a voulu m’offrir ses Minelli toutes neuves, pensant qu’elles étaient trop petites parce que son pied n’entrait pas dedans… Je me suis acharnée pendant 1/2h moi aussi et mon pied n’est jamais rentré dedans …. à mon grand désespoir car elles étaient superbes !

      Réponse
  3. Gaëlle

    Merci Cindy pour ce cours sur les bottes ?
    Du coup j’ai ressorti mes bottes en peau retournée que j avais acheté il y a plus de 10 ans. ( mais de qualité elles n ont pas bougées)
    Dommage que je ne puisse pas te mettre une photo pour te les montrer.
    Bon dimanche !

    Réponse
    • Cindy Toscano

      Voilà ❤️
      Je suis super contente quand ça vous donne des idées pour ressortir des pièces planquées au fond du garage ! Le pire c’est que ça me fait même ça à moi !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *